mardi 26 novembre 2013

~*~ "La Démesure" de Céline Raphaël

 


Quatrième de couverture : 

« Céline est privée de nourriture, battue des années durant, enfermée. Elle craint chaque week-end pour sa vie, travaille, travaille encore, pour briller et jouer les pianistes prodiges en gardant le secret sur l’horreur de sa vie familiale. Et autour d’elle, un silence assourdissant. Comment suspecter l’horreur de la servitude sous les atours de l’excellence ? L’exigence absolue de la perfection qui devient justification de tous les excès et de tous les abus et qui mystifie l’entourage d’autant plus facilement que cette esclave n’est pas affectée à une tâche de souillon mais à une production artistique réservée aux élites ? » Daniel Rousseau 

« C’est un parcours hors-norme, qu’elle raconte pour lever le tabou de l’enfance maltraitée.» Le Monde, juin 2012.



Résumé : 

Céline était une petite fille de 2 ans et demi, très proche de sa mère quand le piano fit son irruption dans sa vie. Son père, un homme froid, strict voire revêche voulait faire de sa fille une virtuose afin de réaliser son propre rêve. Elle a donc commencé à prendre des cours de piano dès l'âge de 4 ans et tout le monde lui reconnaissait de véritables talents. Au fil des années et de son apprentissage, son père devint de plus en plus exigeant, ne reconnaissant que le travail acharné et la perfection. Il a développé une obsession maladive pour cet instrument et son exigence, sa violence a décuplé. Il n'hésitait pas à frapper Céline si elle commettait plus de 3 fautes et à la priver de nourriture.  Il faut souligner qu'il avait lui même été victime des violences de la part son père ; il a reproduit le même schéma...

Céline n'a pas eu d'enfance, pas de vie sociale malgré quelques amitiés nouées par-ci par-là. A travers La Démesure, elle se livre à nous et raconte certains souvenirs, depuis l'arrivée du piano dans sa vie jusqu'à son émancipation. Son but : dénoncer la maltraitance des enfants et essayer de faire en sorte qu'elle devienne "grande cause nationale" afin que chaque citoyen prenne la mesure de l'ampleur de la gravité de ce problème.

  
 
Mon avis :

Céline RAPHAËLLE était passée dans l'émission "Toute une histoire". Elle avait parlé de son parcours et cela m'avait beaucoup touché. Je m'étais promis de lire son témoignage, voilà chose faite et je ne le regrette absolument pas. 

Dès les premières pages, le cadre est posé. Elle nous raconte certains souvenirs d'enfance et nous décrit le jour où le piano, surnommé "le monstre de bois", fit irruption dans sa vie. J'ai été frappée par tous les détails apportés au récit ; ses souvenirs semblent intacts, mais en même temps, peut-il en être autrement? Elle fait aussi référence au passé de ses parents et on comprend mieux les raisons de l'agressivité de son père, de la "passivité" de sa mère. 

Céline écrit ce livre alors qu'elle a trouvé une certaine stabilité dans sa vie, alors qu'elle a un certain recul sur son histoire. Elle a eu le courage de poser des mots sur chacun de ces événements, chacun de ses sentiments aussi douloureux soient-ils. On ressent sa peur, son mal être, sa douleur et on a qu'une envie, la protéger. A plusieurs reprises, le stress était à son paroxysme et je retenais mon souffle, effrayée à l'idée de ce que j'allais découvrir en avançant un peu plus dans ma lecture. Quand aurait-elle le courage de se sauver? Comment a-t-elle pu sortir des griffes de ce bourreau? Comment son père a-t-il vécu son placement? Autant de questions qui me taraudaient.

Ce petit bout de femme aux apparences fragiles a fait preuve de beaucoup de courage, de tant de détermination au cours de sa vie. Merci à son instinct de survie. Grâce à lui, elle peut aujourd'hui nous faire part de son témoignage pour essayer de faire bouger les choses. Elle nous explique que tout le monde peut être concerné par ce type de violences et que cela ne touche pas uniquement certaines classes sociales. Fort heureusement, il y a une "happy end", et le message qu'elle souhaite véhiculer est fort. Il ne peut, en aucun cas nous laisser indifférent. 


C'est un témoignage que je vous recommande vivement, c'est un véritable coup de cœur. Il se lit rapidement et est très émouvant.


Citations marquantes : 
      
  

Informations sur l'ouvrage :

Publié en Janvier 2013 aux éditions Max Milo
Environ 240 pages 
Prix : 17,10 Euros


Pour aller plus loin : 

Je vous invite à regarder cette vidéo de Céline RAPHAËLLE où elle témoigne de son enfance meurtrie.



L'auteur :

Interne en médecine et docteur ès sciences, Céline Raphaël milite pour un engagement politique en faveur de la protection de l’enfance et une meilleure formation des professionnels de santé au repérage de la maltraitance. 


Et vous? 
 Avez-vous lu "La Démesure"? 
Il vous tente? 

4 commentaires:

  1. Encore une belle chronique et bonne idée ta rubrique "Pour aller plus loin". Super enrichissant !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Noémie, c'est très gentil. Ce livre m'a vraiment passionné ;-). Gros bisous

      Supprimer