lundi 2 mars 2015

"Charlotte" de David FOENKINOS




Quatrième de couverture : 

"Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une oeuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : "C'est toute ma vie." Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, "Charlotte" est le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche". 

Publié aux éditions Gallimard en Août 2014
224 Pages
18,50 €


Mon avis :

J'étais très enthousiaste à l'idée de découvrir ce nouvel ouvrage de David Foenkinos parce que j'aime beaucoup la plume de cet auteur. Savoir qu'il a reçu le Prix Goncourt des Lycéens et le Prix Renaudot pour l'année 2014 n'a fait qu'attiser ma curiosité et je ne regrette absolument pas cette découverte. J'ai été extrêmement touchée par la vie de Charlotte Salomon et j'ai ressenti une vive émotion en refermant ce livre.

David Foenkinos réalise cette biographie romancée, en hommage à Charlotte qui le fascine tant. Il met en lumière sa vie - pas toujours évidente - et son talent inné pour la peinture.  
Elle grandit dans une famille aisée de la communauté juive berlinoise et a neuf ans lorsqu'on lui annonce le décès de sa mère. Son entourage prétend qu'elle n'a pas survécu à mauvaise grippe, alors qu'en réalité, elle a mis fin à ses jours. Charlotte a donc grandi dans un univers familial plutôt morose - oui, ils étaient nombreux souffrir de bipolarité autour d'elle - et en pleine période de nazisme de surcroît. Très vite, on s'aperçoit qu'elle est douée pour la peinture et elle a la chance d'intégrer l'académie des beaux-arts de Berlin où elle commence à étudier l'art. Elle doit malheureusement abandonner ses études car l'antisémitisme était devenu trop pesant.

David Foenkinos s'est beaucoup documenté sur la vie de Charlotte. La narration se fait à la 3ème personne et tout est factuel. La mise en page est particulière, on pourrait penser à un poème en prose (oui je me suis surprise à chercher des métaphores puisqu'il n'y a pas de rimes...), mais il ne fait qu'aller à la ligne à la fin de chaque phrase pensant devoir retranscrire le fruit de ses recherches ainsi. Il le dit d'ailleurs dans le livre: 
"J’ai tenté d’écrire ce livre tant de fois.
Mais comment ?
Devais-je être présent ?
Devais-je romancer son histoire ?
Quelle forme mon obsession devait-elle prendre?
Je commençais, j’essayais, puis j’abandonnais.
Je n’arrivais pas à écrire deux phrases de suite.
Je me sentais à l’arrêt à chaque point.
Impossible d’avancer.
C’était une sensation physique, une oppression.
J’éprouvais la nécessité d’aller à la ligne pour respirer.
Alors, j’ai compris qu’il fallait l’écrire ainsi."
Je trouve le pari audacieux et je souligne l'originalité. Foenkinos privilégie les phrases courtes ce qui donne un rythme à la lecture. La forme est simple, linéaire, épurée, on suit chronologiquement le destin de cette femme mais il parvient pourtant à nous faire ressentir de fortes émotions, celles que Charlotte a dû éprouver au cours de sa vie à savoir, la tristesse, le désarroi, l'angoisse mais aussi l'amour...

Je suis toujours touchée par les témoignages liés à la seconde guerre mondiale. Je pense que c'est vital de connaître cette partie de l'histoire, de continuer à se documenter pour se souvenir et faire en sorte que cela ne se reproduise plus.

Bref, Foenkinos a réussi à m'émouvoir, à me donner envie de connaître l’œuvre de Charlotte, maintenant que je connais mieux sa vie, maintenant que je sais ce par quoi elle est passée. 

Je vous recommande donc chaleureusement cet ouvrage, qui à mon sens mérite pleinement toutes ces récompenses. J'avoue avoir fait quelques recherches rapides sur la vie de l'artiste avant de me plonger dans cette lecture et je vous conseillerais d'en faire de même.

Je vous laisse avec un auto-portrait de Charlotte Salomon...

                  
  ... et quelques unes de ses œuvres qui ne m'ont pas laissée indifférente.



Citations marquantes : 

"Il ne faut rien attendre de moi.
Est-ce que tu m'entends?
Charlotte hoche doucement la tête. 
Si l'on me brusque, je ne peux rien donner. 
Je ne supporte pas l'idée d'être attendu quelque part. 
La liberté est le slogan des survivants.
Alfred pose une main sur la joue de Charlotte.
Avant de dire : merci.
Merci pour tes dessins.
Ils sont naïfs, approximatifs, inaboutis.
Mais je les aime pour la puissance de leur promesse.
Je les aime car j'ai entendu ta voix en les regardant?
J'ai ressenti une forme de perte et une incertitude aussi".

 
Pour aller plus loin : 

Je vous invite à regarder cette vidéo de David Foenkinos a réalisé pour la librairie Mollat. Il nous parle de sa "rencontre" avec Charlotte, de ce sentiment profond d'être liée à elle et on comprend pourquoi il a voulu lui rendre hommage. 



Et vous? 

L'avez-vous lu? 
N'hésitez pas à partager votre avis avec moi en commentaires.

21 commentaires:

  1. Je suis contente qu'il t'ait touché autant que moi, nous avons eu le même ressenti. Cet ouvrage est bouleversant et les peintures m'avaient aussi marqué surtout celle du piano et la noirceur du personnage en bas à droite ( elle...)
    Bisous ma belle, encore une fois une chouette chronique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma belle pour ton gentil commentaire. Oui, il m'a beaucoup touché, j'étais bouleversée quand j'ai refermé le livre. Merci encore de me l'avoir prêté, je pense que je me le procurerai, j'aimerais le garder dans ma bibliothèque ;-). Je suis sensible à son art, j'avoue que c'est la première fois que je vois des peintures qui retranscrivent des scènes sur se sont déroulées durant la seconde GM et ça m'a fait un pincement au coeur. Je pense que je continuerai ma découverte de l'artiste :-). Gros bisous ma belle

      Supprimer
  2. Je vois qu'il laisse la même empreinte à tous ceux qui l'on lu. J'ai été émue par ce livre et par l'artiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... je pense que l'auteur a réussi son pari ;-).

      Supprimer
  3. Il faut vraiment que je le lise :)

    RépondreSupprimer
  4. Il me tarde de le découvrir. Je pense en faire ma prochaine lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu aimes bien les histoires sur fond de GM comme moi, tu devrais apprécier :-). L'histoire de Charlotte est vraiment touchante :)

      Supprimer
  5. Ce livre fait vraiment l'unanimité, il va falloir que je m'y mette !
    Merci pour cette belle chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton gentil commentaire :-).
      Je suis sure que tu apprécieras, en plus il se lit vite ;-). Bises

      Supprimer
  6. Ma maman veut le lire alors je vais vivement lui conseiller après avoir lu ton avis ;) Moi je passe mon tour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être qu'après l'avoir lu, ta mère réussira à te convaincre lol.
      Non, blague à part, si tu ne le sens pas, tu as raison, il ne faut pas se forcer, il y a beaucoup trop de jolis livres à découvrir :-).

      Supprimer
    2. Hihihi peut-être qu'elle réussira à trouver les bons arguments ^_^ ça inverserait les rôles puisqu’habituellement c'est moi qui lui conseille des bouquins.

      Supprimer
  7. Ce livre a l'air très bien!
    merci pour ta chronique tu m'as donné envie de le lire! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton commentaire :-).
      N'hésite pas à me dire que tu en as pensé une fois que tu l'auras lu ;-).

      Supprimer
  8. Waouh, mais quelle chronique !!
    Ce livre est sur ma liseuse depuis un moment et je n'ai finalement jamais osé me lancer dans cette lecture. Mais là, j'avoue que ton avis donne vraiment envie et pour ça, je t'en remercie.
    Franchement, j'ai pris plaisir à te lire.

    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour tes compliments ma belle, ça me touche énormément :-).
      Tu devrais essayer de te lancer, il se lit très vite finalement, en 3 jours je l'ai terminé.
      J'aimerais beaucoup avoir ton avis ensuite :-).
      Grosses bises :-*

      Supprimer
  9. Ce livre est une vrai pépite ! tu le présentes très bien bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton gentil commentaire ma belle, ça me touche !
      Je suis d'accord, ce livre est un bijou et je suis heureuse de l'avoir lu :-).

      Supprimer
  10. Malheureusement malgré cette belle chronique, ce roman ne me tente pas plus que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça arrive et quand c'est comme ça, il ne faut pas se forcer, cela ne sert à rien. Merci pour ton commentaire en tout cas ;-).

      Supprimer